Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 18 Août 2017

Algérie: Près de 6 milliards de DA de transactions commerciales sans factures sur les 20 premiers jours du Ramadhan

Près de six (6) milliards de DA de transactions commerciales sans factures ont été décelées par les services de contrôle du ministère du Commerce sur les 20 premiers jours du Ramadhan, alors que des marchandises d'une valeur de plus de 814 millions de DA ont été saisies, a indiqué lundi ce ministère dans son bilan de contrôle.
Sur la période allant du 27 mai au 15 juin, 146.683 interventions ont été effectuées ayant permis l'enregistrement de 29.847 infractions, l'établissement de 28.704 procès-verbaux, le prélèvement de 1.427 échantillons et la proposition de fermeture de 1.279 locaux commerciaux.
Ainsi, concernant les actions de contrôle des pratiques commerciales, 80.202 interventions ont été opérées ayant permis de constater 18.239 infractions sanctionnées par l'établissement de 17.530 procès-verbaux et la proposition de fermeture de 959 locaux commerciaux.
Ces interventions ont permis la mise au jour de transactions commerciales sans factures pour un montant global de 5,787 milliards DA et la saisie de marchandises pour une valeur de 778,28 millions de DA.
Quant à la nature de ces infractions, elles ont porté sur le défaut de publicité des prix (55,5% de la globalité des infractions), le défaut de facturation (12,7%), l'opposition au contrôle (5,86%), le défaut de registre de commerce (4,64%), la pratique de prix illicites (2%) et le défaut de modification du registre du commerce (2,25%).
Quant aux actions de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes, les services habilités ont mené 66.481 interventions orientées vers les différentes sphères d'approvisionnement ayant permis la constatation de 11.608 infractions, l'établissement de 11.174 procès-verbaux et la proposition de fermeture de 320 locaux commerciaux.
Ce qui a donné lieu à la saisie de marchandises non conformes ou impropres à la consommation pour une quantité de 147,82 tonnes d'une valeur de 35,81 millions de DA, dont une quantité de 35,36 tonnes d'une valeur de 8,23 millions de DA a été orientée vers les centres d'intérêt collectif.
Les principales infractions, dans ce domaine de contrôle, sont liées au défaut d'hygiène (40,45% de la totalité des infractions liées au contrôle de la qualité et de la répression des fraudes), au non-respect de la température de conservation (14,23%), à la détention et mise en vente de produits impropres à la consommation (13,73%), à l'absence d'autocontrôle (8,5%), au défaut d'étiquetage (5,25%) et à la détention et mise en vente de produits non conformes (5,12%).

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Trois raisons qui empêcheront Ahmed Ouyahia de faire avec Bouteflika le "coup" de Benali avec Bourguiba (Analyse)

    Officiellement, l’agenda du «nouveau» Premier ministre, est d’abord économique. L’arrière-pensée de la succession présidentielle est pourtant partout. Revue des possibilités.

Espagne: Au moins 13 morts dans une attaque à la fourgonnette à Barcelone

Au moins 13 personnes ont été tuées jeudi après-midi par une fourgonnette qui a foncé sur la foule qui déambulait sur l'avenue des Ramblas dans le centre de Barcelone, rapporte la radio Cadena Ser citant des sources policières.

Algérie - Quelle mission pour Yousfi à l’industrie: défaire du Bedda et refaire du Bouchouareb ?

  Youcef Yousfi, ancien ministre de l’énergie, se retrouve à la tête de l’industrie, un secteur où les ministres changent vite et où les controverses sont fortes. Il ne fera pas du Bedda, c’est certain, mais fera-t-il du Bouchouareb ?