Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 28 Juin 2017

Tunisie: Vers le renforcement du rôle de la société civile dans la mise en place de la décentralisation

Le secrétaire général de l’association des professionnels de l’”Open source”, Majed Khalfallah, appelle le gouvernement à financer la société civile et à l’encourager pour qu’elle joue pleinement son rôle dans la mise en place de la décentralisation.
Intervenant lors d’une rencontre organisée par l’Association tunisienne des auditeurs internes (ATAI), le week-end dernier, sur le thème “gouvernance et digitalisation: interaction ou complémentarité”, Khalfallah a indiqué que le partage des rôles avec la société civile constitue l’un des défis de la décentralisation, précisant que la société civile a été l’acteur principal de régulation dans tous les projets de décentralisation qui ont réussi dans d’autres pays du monde.
Khalfallah, qui intervenait sur le sujet de “la digitalisation et le défi de la décentralisation” indique que la décentralisation devra favoriser une décentralisation du contrôle et de la lutte contre la corruption, une rationalisation des dépenses, tout en gardant la dimension d’économie d’échelle, un maintien de la responsabilité centrale en matière économique et sociale et une séparation des rôles s’agissant de la gestion de la région entre le pouvoir local et celui régional.
Evoquant la question des apports de la digitalisation par rapport aux défis de la décentralisation, Khalfallah a indiqué que le système d’information est indispensable pour la mise en place d’un projet de décentralisation, étant donné qu’il permet une souplesse et un contrôle en temps réel. Il s’agit à ce niveau de développer le big data qui permet de croiser l’information.
Une décentralisation accompagnée par la digitalisation permet une disparition de la distance, car le local devient le national et le mondial. Aussi, le pouvoir central va pouvoir prendre la décision en temps réel grâce à un processus digitalisé qui favorise une disponibilité des données. Ainsi, le pouvoir central est à même d’intervenir en urgence s’il réalise un déraillement décisionnel au niveau de la région.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Enfants et migrants: le Maroc pointé par le rapport US sur la lutte contre la traite des êtres humains

  Le Maroc ne respecte pas ses engagements en matière d'éradication de la traite des êtres humains. L’exploitation des enfants et des migrants est pointée dans le rapport annuel du département d’état sur la lutte contre la traite des êtres humains dans le monde.

Algérie- Le bac des "retardataires": Benghabrit stoïque, les syndicats plus indignés qu'approbateurs

                                   La décision d'organiser une session spéciale de rattrapage du bac pour les "retardataires" a pris de court même la ministre de l'Education nationale. Stoïque, son ministère se prépare, les syndicats à un exception près s'indignent de la "catastrophe"

La Tunisie des sit-in : Des jeunes ferment les vannes d’un pipeline à Bou Lahbal

Après plus de deux mois de sit-in revendicatif sans échos, des jeunes ont décidé de durcir le mouvement en fermant les vannes au lieu-dit Bou Lahbal.