Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 20 Septembre 2017

L’Algérie abritera le centre de l’UNESCO pour la protection du patrimoine africain

L’Algérie a été élue pour abriter le siège de  l’Organisation onusienne de l’éducation, des sciences et de la culture  (UNESCO) pour la protection du patrimoine africain, a indiqué, jeudi à  Adrar, le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi.
Intervenant en ouverture des travaux d’un colloque international sur "la  protection du patrimoine immatériel africain", le ministre a affirmé que la  localisation de cette organisation en Algérie, dont le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a signé le décret d’approbation de sa création, "intervient en reconnaissance aux efforts fournis par l’Algérie pour la conservation de son patrimoine et le soutien des autres pays africains dans le domaine".
Selon Azzeddine Mihoubi, "l’Algérie poursuit ses intenses efforts pour le classement de tout patrimoine algérien ou commun, dont de nouveaux dossiers de classement ont été déposés au niveau de l’UNESCO, à l’instar des +Keyal  El-Ma+ (mesureur d'eau), ou responsable du partage traditionnel de l’eau des foggaras aux bénéficiaires, la chanson Raï, la distillation de l’eau de  rose et la bijouterie traditionnelle."
"Des dossiers du patrimoine maghrébin, comme le plat du couscous, seront également préparés avec les pays concernés, en plus d’autres dossiers arabes", a également fait savoir le ministre, ajoutant qu'une réunion se  tiendra "la semaine prochaine" à Khartoum (Soudan) pour examiner, dans le  cadre des réunions de l’Organisation Arabe pour l’éducation, les sciences  et la culture (ALESCO), le dossier du palmier, en tant que patrimoine arabe  commun".
Adrar est une "terre du patrimoine en Algérie", en ce sens qu'elle  regroupe différentes cultures, et tout ce qui est legs humain matériel et  immatériel, faisant d’elle la région "la plus attachée et la plus fière de  son patrimoine".
"La constitutionnalisation du patrimoine requiert davantage de soutien et d’intérêt, en tant +qu’âme de l’identité+", a souligné M. Mihoubi, soutenant que le choix du thème de cette rencontre "vient en temps opportun et traduit le second alinéa de l’article 45 de la nouvelle Constitution  stipulant que +le droit à la culture est garanti au citoyen+ et que +l’Etat protège le patrimoine culturel national matériel et immatériel et oeuvre à sa sauvegarde+".

APS


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Je propose que soit intégré dans le patrimoine du centre de l’UNESCO qu’abritera l’Algérie, l’intégralité de la biographie de l’actuel Secrétaire Général du FLN, notre héro national, le Sieur Djamel OULD ABBES, le faux Moudjahid, condamné à mort et faux Docteur en médecine.

    Cordialement, GUENZET SOFIANE, inventeur des technologies de la biométrie et du Système Bancaire Biométrique SAOIB 31 et applications dérivées

    Rapporter GUENZET SOFIANE vendredi 21 avril 2017 16:13
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Corée du nord, Iran, Venezuela: discours guerrier de Donald Trump à l'Onu

Pour son premier discours devant l‘Assemblée générale de l‘Onu, Donald Trump a adopté mardi une rhétorique guerrière à l’égard de la Corée du Nord, qu‘il a menacée de “détruire totalement”, et à l’égard de l‘Iran, qualifié d’“Etat voyou” promoteur de violences.

Algérie: Une délégation de 20 chefs d'entreprises britanniques prochainement à Alger

Une délégation de 20 chefs d'entreprises britanniques spécialisées dans le secteur des hydrocarbures sera en visite dimanche prochain à Alger, a indiqué mardi à Tizi-Ouzou l'ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Andrew Noble.

Algérie : Credoc obligatoire pour tous : comment c'est arrivé ! ( De nos archives)

  La LFC 2009 d’Ahmed Ouyahia a causé un préjudice équivalent au déficit de 2016 a déclaré aujourd’hui l’économiste Ferhat Aït Ali. Quand on dit LCF 2009, on dit Credoc obligatoire. Comment cela est arrivé ? Un article publié dans Maghreb Emergent le 21 mai 2010 l’explique. Nous le republions.    Le recours au crédit documentaire comme unique moyen de paiement pour toutes les...