Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 20 Septembre 2017

Algérie:Un chercheur du CDER réalise un prototype de voiture électrique

Une voiture électrique 100% algérienne a été réalisée par un chercheur du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), Oussama Touaba.  
Ce prototype, qui convient principalement aux zones urbaines, est d'une  longueur de 2,5 mètres et fabriqué totalement en aluminium afin de lui offrir plus de légèreté et d'agilité pendant la circulation, a expliqué M.  Touaba lors de la présentation de cette voiture à la presse au siège du  CDER (Alger). 
Doté de deux (2) sièges (chauffeur et passager), ce véhicule électrique peut rouler à une vitesse de 40 kms/h, alors que son poids ne dépasse pas les 200 kilogrammes.   Quant à la puissance de cette voiture, équipée de deux moteurs, elle est  de 1,2 kilowatts (équivalent à 1,7 chevaux) avec une vitesse maximale de 40 kms/h qui diffère en fonction de la puissance du moteur et de la qualité des batteries. 
Précisant qu'il détient un brevet d'invention délivré par l'INAPI, M.  Touaba précise que cette invention n'est qu'une première étape d'un long chemin qu'il faudra parcourir pour développer ce créneau et l'intégrer dans une approche commerciale. 
"Notre mission en tant que chercheurs du CDER consiste à arriver à des résultats concrets et à développer des idées qui ont un impact sur le secteur socio-économique national, tandis que la production relève des  investisseurs", a-t-il avancé.
Questionné par un journaliste sur le prix de revient de ce véhicule, il l'a estimé à un coût ne dépassant pas les 700.000 DA. Ce chercheur de 31 ans, titulaire d'un Master en électronique, a précisé que cette voiture serait exposée au Salon national des produits de la recherche scientifique, prévu en mai prochain à Alger, dans le but de la faire découvrir au public algérien et aux investisseurs en automobile. 

APS


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Corée du nord, Iran, Venezuela: discours guerrier de Donald Trump à l'Onu

Pour son premier discours devant l‘Assemblée générale de l‘Onu, Donald Trump a adopté mardi une rhétorique guerrière à l’égard de la Corée du Nord, qu‘il a menacée de “détruire totalement”, et à l’égard de l‘Iran, qualifié d’“Etat voyou” promoteur de violences.

Algérie: Une délégation de 20 chefs d'entreprises britanniques prochainement à Alger

Une délégation de 20 chefs d'entreprises britanniques spécialisées dans le secteur des hydrocarbures sera en visite dimanche prochain à Alger, a indiqué mardi à Tizi-Ouzou l'ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Andrew Noble.

Algérie : Credoc obligatoire pour tous : comment c'est arrivé ! ( De nos archives)

  La LFC 2009 d’Ahmed Ouyahia a causé un préjudice équivalent au déficit de 2016 a déclaré aujourd’hui l’économiste Ferhat Aït Ali. Quand on dit LCF 2009, on dit Credoc obligatoire. Comment cela est arrivé ? Un article publié dans Maghreb Emergent le 21 mai 2010 l’explique. Nous le republions.    Le recours au crédit documentaire comme unique moyen de paiement pour toutes les...