Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 23 Juillet 2017

Algérie:Un chercheur du CDER réalise un prototype de voiture électrique

Une voiture électrique 100% algérienne a été réalisée par un chercheur du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), Oussama Touaba.  
Ce prototype, qui convient principalement aux zones urbaines, est d'une  longueur de 2,5 mètres et fabriqué totalement en aluminium afin de lui offrir plus de légèreté et d'agilité pendant la circulation, a expliqué M.  Touaba lors de la présentation de cette voiture à la presse au siège du  CDER (Alger). 
Doté de deux (2) sièges (chauffeur et passager), ce véhicule électrique peut rouler à une vitesse de 40 kms/h, alors que son poids ne dépasse pas les 200 kilogrammes.   Quant à la puissance de cette voiture, équipée de deux moteurs, elle est  de 1,2 kilowatts (équivalent à 1,7 chevaux) avec une vitesse maximale de 40 kms/h qui diffère en fonction de la puissance du moteur et de la qualité des batteries. 
Précisant qu'il détient un brevet d'invention délivré par l'INAPI, M.  Touaba précise que cette invention n'est qu'une première étape d'un long chemin qu'il faudra parcourir pour développer ce créneau et l'intégrer dans une approche commerciale. 
"Notre mission en tant que chercheurs du CDER consiste à arriver à des résultats concrets et à développer des idées qui ont un impact sur le secteur socio-économique national, tandis que la production relève des  investisseurs", a-t-il avancé.
Questionné par un journaliste sur le prix de revient de ce véhicule, il l'a estimé à un coût ne dépassant pas les 700.000 DA. Ce chercheur de 31 ans, titulaire d'un Master en électronique, a précisé que cette voiture serait exposée au Salon national des produits de la recherche scientifique, prévu en mai prochain à Alger, dans le but de la faire découvrir au public algérien et aux investisseurs en automobile. 

APS


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

En Algérie, "le pacte économique et social n’a jamais constitué une feuille de route" (expert)

Pour Hocine Amer Yahia, l’Algérie « n’a jamais su ce que c’est instaurer un climat des affaires favorable, qui constitue en réalité l’essentiel du pacte économique et social de croissance ».

Youcef Cherfa : ''Fin septembre sera le dernier délai pour lancer les projets AADL-2''

Les entreprises chargées de la réalisation de 83.000  logements AADL-2 à travers le pays, au titre de l’exercice 2017, ont été désignées et les plans et enveloppes financières nécessaires sont disponibles, a assuré le ministre.  

Maroc- Un "attelage sino-marocain" pour la construction de la plus haute tour d’Afrique

La construction de la Tour BMCE, situé sur la rive droite du Bouregreg à Salé, a été confiée à la joint-venture sino-marocaine, composée de groupe chinois CRCCI et  marocain TGCC.